Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Accord de pêche UE-Maroc : le vote du PE "irresponsable", la réaction du Maroc "légitime et logique" (Eurodéputé)


Vendredi 16 Décembre 2011 modifié le Samedi 17 Décembre 2011 - 10:58




Alain Cadec
Alain Cadec
Le rejet par le Parlement européen de l'accord de pêche UE-Maroc est une décision "irresponsable" et "très préjudiciable" à l'Union européenne et la réaction du Maroc est "légitime et logique", a affirmé l'eurodéputé français Alain Cadec, Vice-président de la Commission de la pêche du PE.

"Je regrette cette décision très préjudiciable à l'Union européenne", a déclaré M. Cadec à la MAP, se disant "consterné" par le vote du PE contre la prorogation du protocole de pêche entre l'Union européenne et le Maroc, alors qu'il était déjà en vigueur et devait expirer en février 2012.
"C'est un signal très négatif que nous donnons au Maroc. Le Parlement a rejeté un accord déjà en vigueur qui expirait en février 2012, c'est insensé", a-t-il déploré.

Evoquant la réaction du Maroc qui a demandé aux bateaux de pêche européens de quitter ses eaux territoriales et évoque une réévaluation globale de son partenariat avec l'UE, M. Cadec a souligné que cette décision est "légitime et logique". "Je peux comprendre la réaction du Maroc. Elle légitime et logique", a-t-il dit.

Il a rappelé avoir déjà prévenu ses collègues lors du débat ayant précédé le vote que le rejet serait un "mauvais signal" non seulement pour le Maroc mais à toute la région du sud de la Méditerranée qui entame une nouvelle ère de démocratisation.

Tout en soutenant que "l'UE doit avoir des relations privilégiées avec le Maroc", l'eurodéputé a estimé qu'"en dehors de l'aspect économique, nous devons soutenir notre partenaire dans cette période de démocratisation". "Le Maroc est un partenaire indispensable de l'UE. Le soutien européen passe non seulement par des déclarations mais aussi par des accords et des actions concrètes", avait-il souligné lors du débat.

Le parlement européen a rejeté, mercredi, par 326 voix contre, 296 pour et 58 abstentions, l'extension du protocole annuel de l'accord de pêche entre le Maroc et l'UE, entré en vigueur à titre provisoire depuis le 28 février 2011.



Vendredi 16 Décembre 2011 - 15:18

Avec MAP




Nouveau commentaire :
Twitter