Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Accord de pêche Maroc-UE: Le Maroc continue à affirmer sa disposition à tenir, dans les plus brefs délais, les travaux de la commission mixte


Lundi 25 Août 2014 modifié le Lundi 25 Août 2014 - 14:14

Le Maroc continue à affirmer sa disposition à tenir, dans les plus brefs délais, les travaux de la commission mixte Maroc-Union européenne, dont la date a été fixée, à la demande de la partie européenne, au 10 septembre 2014, et ce dans le cadre de l'accord de Pêche qui se trouve actuellement dans sa dernière phase d'adoption, assure lundi le ministère de l'agriculture et de la pêche maritime.




Le département de l'agriculture et de la pêche maritime annonce de ce fait qu'il reste, dans ce cadre, dans l'attente de la tenue des travaux de la commission mixte, dont est tributaire la reprise des activités de la flotte communautaire, en soulignant le caractère "infondé" et "étonnant" des informations faisant état de la volonté du Maroc de ralentir l'adoption de l'accord de pêche Maroc-UE.

"Les informations dont ce sont fait l'écho plusieurs medias rapportant une volonté du Maroc de ralentir l'adoption de l'accord sont d'autant plus infondées qu'étonnantes", martèle le ministère.

La tenue de la commission mixte figure parmi les dispositions prévues dans le Protocole régissant les relations entre l'Union européenne et le Royaume du Maroc dans le domaine des pêches maritimes. Elle est programmée une fois le protocole ratifié par chacune des parties. Cette commission mixte est chargée de contrôler l'application de ce protocole et de fixer les modalités d'exécution de ses nouvelles rubriques, éléments nécessaires pour la délivrance des licences de pêche, tient à rappeler le ministère, notant que certaines concessions accordées par le Maroc à l'UE nécessitent, en effet, un approfondissent de par leur nouvelles méthodes d'exécution, .

Dès la ratification de l'accord de pêche Maroc UE, le 15 juillet 2014, les autorités marocaines ont immédiatement proposé la tenue de cette commission mixte. La partie européenne avait alors fait part au Maroc de son incapacité à tenir ces travaux dans l'immédiat étant donné la difficulté de corroborer les calendriers des institutions européennes. La date de cette commission a été ainsi fixée pour le 10 septembre.
Lundi 25 Août 2014 - 14:13





Nouveau commentaire :
Twitter