Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Accord agricole Maroc-UE: Le Maroc traite le dossier de l'arrêt du tribunal européen avec "clarté et fermeté"


Mercredi 13 Avril 2016 modifié le Mercredi 13 Avril 2016 - 15:12




La ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Mbarka Bouaida, a affirmé, mardi à Rabat, que le Maroc traite le dossier de l'arrêt du tribunal européen au sujet de l'accord agricole avec "clarté et fermeté".

"Nous rejetons le jugement prononcé par le tribunal européen et nous ne sommes pas les seuls, puisque la première réaction émanait du Conseil de l'Union européenne qui a décidé à l'unanimité de faire appel" dans ce dossier qui revêt en fait un caractère "politique", a ajouté Mme Bouaida qui répondait à une question orale à la Chambre des conseillers, posée par le groupe Haraki.

La ministre déléguée a rappelé qu'il y avait eu plusieurs rencontres, dont la réunion annuelle entre le Maroc et l'UE, dans le cadre de leur partenariat stratégique, avec le souci de faire en sorte que la manière de traitement du dossier du tribunal européen soit un point central lors de cette réunion.

Puis il y avait l'étape de la décision de suspendre tous contacts avec l'Union européenne, suivie par la réaction positive de la part de l'Union européenne comme en témoignait la visite au Maroc de la haute représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini, dans l'objectif de confirmer le partenariat stratégique de l'UE avec le Maroc et rétablir les contacts entre les deux parties.

La responsable européenne, a-t-elle ajouté, est venue au Maroc pour réaffirmer également la disposition de l'Union européenne, avec l'ensemble de ses structures, à coordonner avec le Maroc dans le traitement de ce dossier.

Suite à quoi le Maroc a rétabli le contact avec l'UE, a ajouté Mme Bouaïda, notant que "cela ne signifie pas pour autant que la situation est redevenue normale d'une façon définitive". "Nous avons des priorités, et à leur tête, la communication avec l'UE sur ce dossier", a-t-elle enchaîné, en formant le vœu qu'il sera clos dans les plus brefs délais.

La ministre déléguée a rappelé, à ce propos, l'appui direct et officiel exprimé par nombre de pays européens au Maroc à travers la procédure légale de pourvoi au niveau de la cour d'Appel, citant l'Allemagne, la France, la Belgique, l'Espagne et le Portugal.
Mercredi 13 Avril 2016 - 09:08





Nouveau commentaire :
Twitter