Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Abdesselam Cheddadi, lauréat du Prix Ibn Khaldoun-Senghor


Dimanche 7 Novembre 2010 modifié le Dimanche 7 Novembre 2010 - 10:53




IBN KHALDOUN
IBN KHALDOUN
Le Prix de la traduction Ibn Khaldoun-Senghor 2010 a été décerné à Abdesselam Cheddadi, professeur chercheur à l’Institut universitaire de la Recherche scientifique de l’Université Mohammad V de Rabat, pour sa traduction de l’arabe vers le français de l’Autobiographie d’Ibn Khaldoun, éditée par la Maison des Arts, des Sciences et des Lettres (Maroc).

Le lauréat recevra son prix des mains de M. Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie et de M. Mohammed-El Aziz Ben Achour, directeur général de l’Organisation arabe pour l’Éducation, la Culture et les Sciences (ALECSO) le 9 novembre 2010, à la Bibliothèque nationale de Rabat (Maroc). Une journée d’études consacrée à la traduction entre les deux langues réunira chercheurs et experts en amont de cette cérémonie.

Réuni le 14 octobre 2010 à Paris, à l’invitation de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) et de l’ALECSO, le jury* présidé par Mme Tahani Omar, présidente honoraire de l’Université française du Caire (Égypte), a reconnu l’excellente traduction de l’Autobiographie d’Ibn Khaldoun, édition bilingue, qui présente en vis-à-vis le texte et sa traduction, dans une édition de luxe.

Ce récit authentique - compilation exhaustive sur la vie mouvementée d’Ibn Khaldoun où la vie personnelle du savant se mêle à celle de ses maîtres, condisciples et amis - est d’autant plus captivant que le contexte politique et historique global touche tour à tour les pays du Maghreb, l’Andalousie et l’Égypte et offre un tableau sur la vie des princes de l’époque.

Le Prix de la traduction Ibn Khaldoun-Senghor en sciences humaines a été créé en 2008, conjointement par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et l’Organisation arabe pour l’Éducation, la Culture et les Sciences (ALECSO). Ayant pour objectif de promouvoir la diversité culturelle et linguistique et d’encourager les échanges culturels et littéraires entre le monde arabe et l’espace francophone, ce prix récompense la traduction d’une œuvre du français vers l’arabe et de l’arabe vers le français.


* Le jury, présidé par Mme Tahani Omar, présidente honoraire de l’Université française du Caire (Égypte), est composé de : Mme Zahida Darwiche-Jabbour, professeur à l’Université de Tripoli (Liban), M. Mohammed Mahjoub, directeur général du Centre national de traduction (Tunisie), M. Raja Farhat, écrivain et journaliste (Tunisie), Dr. Mohammed Mustafa El Kabbaj directeur exécutif de l’ONG Nord-Sud 21 des droits de l’homme et du dialogue interculturel (Maroc), Dr. Bassem Baraké, secrétaire général de l’Union des Traducteurs arabes (Liban).
Dimanche 7 Novembre 2010 - 10:49

Hasna Daoudi




Nouveau commentaire :
Twitter