Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




Abdelilah Benkirane à Nouakchott pour la 7ème session de la Haute commission mixte maroco-mauritanienne


Dimanche 21 Avril 2013 modifié le Dimanche 21 Avril 2013 - 11:08




Abdelilah Benkirane
Abdelilah Benkirane
La 7ème session de la Haute commission mixte maroco-mauritanienne, prévue du 21 au 24 avril à Nouakchott, constitue un saut qualitatif dans le processus de la coopération entre les deux pays.

La commission qui se réunira dimanche et lundi au niveau des experts, sera coprésidée par le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, et le Premier ministre mauritanien, Moulay Ould Mohamed Laghdaf.

Les deux parties fondent de grands espoirs sur cette réunion qui sera sanctionnée par la signature d'une série de projets d'accords et programmes d'exécution dans des secteurs vitaux de nature à donner un nouveau souffle à la coopération maroco-mauritanienne vers davantage de complémentarité et de partenariat agissants, d'autant plus que cette session est distinguée par la très forte participation du secteur privé.

Cette réunion intervient également après la visite de travail qu'a effectuée, il y a plus d'un mois en Mauritanie, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Saad Eddine El Otmani, au cours de laquelle il a été reçu par le président mauritanien, M. Mohamed Ould Abdelaziz, et lancé les travaux de construction d'un complexe diplomatique et consulaire du Royaume dans la capitale Nouakchott.

M. El Otmani a à cette occasion, signé avec son homologue mauritanien Hamadi Ould Hammadi un mémorandum d'entente visant notamment la mise en place d'un mécanisme de concertation politique permanente au sujet des questions de relations internationales et régionales d'intérêt commun.

Lors de cette visite, les deux parties ont également procédé à l'évaluation du bilan de la coopération bilatérale dans les domaines stratégiques, tels la formation professionnelle, l'habitat, l'urbanisme, l'équipement, la santé, la pêche maritime et l'agriculture.

Les deux pays sont convaincus que la coopération bilatérale actuelle reste en deçà aux aspirations des deux peuples et ne reflètent guère les potentialités dont ils disposent.

Pour ce faire, les responsables des deux pays insistent sur la nécessité de faire de cette session "une feuille de route" pour consolider les relations bilatérales et "un tournant décisif" dans leur coopération commune, conformément aux attentes des deux pays sous la conduite éclairée du Roi Mohammed VI et du président M. Mohamed Ould Abdelaziz.

De même, les deux pays sont liés par des relations excellentes dans les domaines économique, politique, culturel et social.


Dimanche 21 Avril 2013 - 00:22





Nouveau commentaire :
Twitter