Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr

atlasinfo.fr
 








Abbas rencontre Trump pour tenter de relancer les efforts de paix


Lundi 1 Mai 2017 modifié le Lundi 1 Mai 2017 - 16:20

Le président palestinien Mahmoud Abbas, en difficulté sur la scène politique intérieure, entend convaincre Donald Trump qu'il rencontrera pour la première fois mercredi à la Maison Blanche, de relancer l'effort de paix moribond avec Israël.




Abbas rencontre Trump pour tenter de relancer les efforts de paix
Depuis la prise de fonctions en janvier du président américain, les Palestiniens ont maintes fois appelé à un parrainage américain pour régler l'un des plus vieux conflit du monde. MM. Abbas et Trump ont depuis eu seulement un appel téléphonique.

Les responsables palestiniens, soucieux de faire revenir sur le devant de la scène leur cause éclipsée par les conflits au Moyen-Orient, disent placer leurs espoirs dans M. Trump. Cet entrepreneur au business florissant, disent-ils, est prêt à négocier la paix avec Israéliens et Palestiniens en faisant parfois fi des pesanteurs diplomatiques.

"Ils espèrent que le caractère imprévisible de M. Trump jouera en leur faveur", décrypte pour l'AFP un expert au sein d'une représentation européenne.

"Mais ils seront très déçus car rien n'est sûr", poursuit ce spécialiste basé à Jérusalem, sous couvert de l'anonymat. Les Palestiniens assurent avoir de bonnes raisons de croire qu'ils obtiendront des engagements "mais l'extrême droite israélienne dit avoir reçu les mêmes garanties".

En outre, relève l'expert, M. Trump a "des demandes exigeantes dont l'application serait un suicide politique" pour M. Abbas. Il cite la fin réclamée des pensions versées aux familles de Palestiniens incarcérés par Israël, alors même que 1.500 d'entre eux mènent depuis deux semaines une grève de la faim qui mobilise au-delà des prisons.

Avant de rejoindre Washington, il a rencontré le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi et le roi Abdallah II de Jordanie, tous deux reçus déjà à la Maison Blanche, souligne Jamal Choubaki, ambassadeur palestinien en Egypte et représentant permanent à la Ligue arabe.

M. Sissi, qui dirige le seul pays arabe avec la Jordanie à avoir signé la paix avec Israël, a plaidé pour que les Etats-Unis retrouvent "un rôle actif" dans le processus de paix au point mort depuis 2014.

Atlasinfo avec AFP
Lundi 1 Mai 2017 - 12:13





Nouveau commentaire :
Twitter