Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





Abbas accusé d'avoir été agent du KGB: "absurdités", dit la présidence palestinienne


Jeudi 8 Septembre 2016 modifié le Jeudi 8 Septembre 2016 - 09:35

La présidence palestinienne a qualifié "d'absurdités" des informations de la télévision israélienne selon lesquelles Mahmoud Abbas avait été un agent du KGB soviétique dans les années 80.

AFP




Le porte-parole de la présidence palestinienne, Nabil Abou Roudeina, a dénoncé auprès de l'AFP ces informations comme une manoeuvre israélienne visant à saper les efforts russes de médiation dans le conflit israélo-palestinien.

La chaîne israélienne Channel 1 a affirmé mercredi soir que le nom de M. Abbas, aujourd'hui président de l'Autorité palestinienne, apparaissait sur les listes des agents des services secrets soviétiques dans des archives consultées par deux chercheurs de l'Institut Truman de l'Université hébraïque de Jérusalem.

La famille de M. Abbas, né dans la Palestine sous mandat britannique, avait fui en Syrie pendant la guerre de 1948 qui avait débouché sur la création de l'Etat d'Israël.

Les chercheurs Isabela Ginor et Gideon Remez ont dit à Channel 1 avoir épluché les archives du colonel Vassili Mitrokhine, ancien archiviste des services secrets de l'ex-Union soviétique passé à l'Ouest en 1992. Mitrokhine, qui s'était réfugié en Grande-Bretagne, a révélé le nom de milliers d'espions russes dans le monde.

Gideon Remez a évoqué l'ouverture aux chercheurs des archives emportées par Vassili Mitrokhine. "Nous avons demandé communication du dossier Moyen-Orient (...) Ils nous l'ont envoyé de l'université de Cambridge (...) On y trouve beaucoup de matériel sur les activités soviétiques, en particulier dans les années 70 et 80 parmi les Palestiniens et au Moyen-Orient", a-t-il dit.

"En 1983, il (Abbas) figure sur les listes comme quelqu'un sous l'aile du KGB et son nom de code est Krotov, la taupe", a dit Isabela Ginor à Channel 1.

Les documents indiquent "explicitement, à propos d'Abbas, qu'il était un agent du KGB", a indiqué de son côté M. Remez.

"Les informations de la télévision israélienne font partie des absurdités auxquelles nous sommes habitués de la part des Israéliens", a dit le porte-parole de la présidence palestinienne. Il a fustigé "une campagne de calomnies".

"Il est clair qu'Israël s'inquiète de la relation stratégique (des Palestiniens) avec la Russie et de la position clairement annoncée par la Russie, à savoir sa volonté de résoudre le conflit israélo-palestinien sur la base d'un Etat palestinien indépendant et le droit pour notre peuple à l'autodétermination", a dit M. Abou Roudeina à l'AFP.
Jeudi 8 Septembre 2016 - 09:35





Nouveau commentaire :
Twitter