Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





A la tunisienne Nébiha Gueddana, Ban Ki-Moon a préféré Michelle Bachelet à la tête de "ONU Femmes"


Vendredi 17 Septembre 2010 modifié le Vendredi 17 Septembre 2010 - 12:58




A la tunisienne Nébiha Gueddana, Ban Ki-Moon a préféré Michelle Bachelet à la tête de "ONU Femmes"


C'est finalement l'ex-présidente du Chili Michelle Bachelet qui a été nommée mardi à la tête de la nouvelle structure de l'ONU chargée d'accélérer l'amélioration de la condition des femmes dans le monde, "ONU Femmes", a annoncé le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon. La tunisienne Nébiha Gueddana était candidate à ce poste.

Mme Bachelet a quitté en mars la présidence du Chili, dont elle a été l'un des chefs d'Etat les plus populaires.

« La création de l'ONU Femmes est le résultat de quatre années de travail et d'efforts effectués par les Etats Membres et leur partenaires qui partagent nos engagements », a déclaré Ban Ki-moon lors d'une conférence de presse au siège de l'ONU à New York.

« La création de cette entité a été une priorité personnelle de mon agenda. Cette nomination est donc une satisfaction spéciale. Il y a environ quatre ans nous avons commencé à évaluer la possibilité de fusionner quatre entités séparées en une entité forte, efficace et dynamique. L'ONU Femmes va défendre dans le monde entier les intérêts des femmes et des jeunes filles », a-t-il ajouté.

La nouvelle entité est le résultat de la fusion entre plusieurs programmes et fonds déjà dédiés à l'égalité des genres. La Division de la promotion de la femme, l'Institut international de recherche et de formation pour la promotion de la femme, le Bureau de la Conseillère spéciale pour la problématique hommes-femmes et la promotion de la femme et le Fonds de développement des Nations Unies pour la femme vont ont été agrégées pour former l'ONU Femmes.

« Michel Bachelet va amener à ce poste une expérience d'envergure internationale et un dynamisme. Elle a des compétences politiques de haut niveau et une capacité hors-du-commun à créer un consensus », a dit Ban Ki-moon.

« Nous pouvons améliorer la vie de milliers de jeunes filles et de femmes dans le monde. La semaine prochaine, à l'occasion du Sommet sur les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), les enfants et les femmes seront au centre de cette rencontre qui constitue 'la dernière impulsion' pour réaliser les OMD d'ici la date butoir de 2015 », a-t-il conclu.

Répondant aux questions des journalistes, le Secrétaire général à préciser les modalités de nomination de Michelle Bachelet qui a été choisie parmi « 26 candidates provenant du monde entier ».

« Nous avons constitué des panels de sélection menés par la Vice-Secrétaire générale de l'ONU, Asha-Rose Migiro. Le processus a été transparent, objectif et juste », a répondu Ban Ki-moon qui a précisé qu'il s'était entretenu avec les trois derniers candidats.

Les opérations et les moyens de la nouvelle structure dépendront des contributions volontaires des Etats Membres. En juillet dernier, les Etats Membres se sont accordés pour considérer que 500 millions de dollars seraient un minimum à réunir pour le lancement. L'ONU-Femmes sera opérationnelle en janvier 2011.



Vendredi 17 Septembre 2010 - 12:39





Nouveau commentaire :
Twitter