Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





A Auxerre, les élèves qui ne mangent pas de porc doivent porter une pastille rouge


Vendredi 25 Septembre 2015 modifié le Samedi 26 Septembre 2015 - 11:16

L'opposition dénonce une pratique "pas acceptable" et "révoltante". La mairie socialiste se défend en évoquant une "initiative isolée et maladroite".




Comment distinguer les enfants qui ne mangent pas de porc des autres à la cantine ? L'école des Piedalloues, à Auxerre (France) a décidé de les distinguer en leur faisant porter une pastille rouge. C'est ce qu'a révélé le site internet Creusot Infos. Une conseillère muncipale, Malika Ounès, a dénoncé l'affaire à l'issue du conseil municicpal : "J'ai été alertée par une mère de famille", a-t-elle lancé à l'adresse de Guy Férez, le maire socialiste de la ville. "Cela renvoie à des heures sombres", a-t-elle dénoncé.

Interrogé par FranceTV Info, le directeur de la communication de la ville s'est efforcé de minimiser : "Sur les 1 500 enfants qui mangent dans nos restaurants scolaires, ces colliers n'ont concerné que 18 enfants et l'opération n'a eu lieu que pour un repas". La ville a néanmoins ouvert une enquête administrative et a publié un communiqué avec ses premières conclusions : "Cette enquête, menée au sein des 11 restaurants scolaires que compte la ville a permis de conclure qu'il s'agissait d'une initiative isolée, maladroite, autorégulée".

Comparaison avec l'Occupation

"Ce sont des enfants qui ne savent pas encore lire, elle aura cru bien faire, même si c'est, je le répète, très maladroit", a expliqué, de son côté, un porte-parole de la ville au quotidien Libération. Il assure par ailleurs que l'initiative a été suspendue "au moment même où elle a été connue des services municipaux".

Cette action marque un nouvel épisode dans la polémique sur les repas de substitution dans les cantines. Depuis le printemps dernier, le sujet fait régulièrement la Une de la presse, certaines municipalités ayant décidé de s'opposer à la mise en place de ces repas, notamment dans la Sarthe, dans l'Essonne ou à Chalon-sur-Saône. Vendredi matin, les réseaux sociaux dénonçaient cette initiative, certains allant jusqu'à la comparer à la période de l'Occupation où les juifs portaient une étoile jaune.
Vendredi 25 Septembre 2015 - 22:22

Source AFP




Nouveau commentaire :
Twitter