Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques




500.000 dollars à la Guinée contre Ebola et zéro merci: "attitude bizarre"


Jeudi 4 Décembre 2014 modifié le Jeudi 4 Décembre 2014 - 21:12




500.000 dollars à la Guinée contre Ebola et zéro merci: "attitude bizarre"
La Gambie a regretté que la Guinée ne l'ait pas remerciée pour une aide de 500.000 dollars (environ 405.000 euros) octroyée contre l'épidémie Ebola, estimant qu'il s'agit d'une "attitude bizarre", dans un communiqué reçu jeudi par l'AFP.

Le président gambien Yahya Jammeh a ordonné en septembre de remettre à la Guinée un demi-million de dollars. La réception des fonds a été confirmée par la Banque centrale guinéenne, explique le gouvernement gambien dans ce communiqué, soulignant que l'aide n'a suscité aucune réaction du gouvernement guinéen.

"Cette attitude bizarre de la part du gouvernement guinéen est malheureuse et regrettable", a-t-il jugé.

Il précise qu'une aide similaire a été donnée à la Sierra Leone qui, elle, a exprimé sa gratitude.

"Les plus hautes autorités de Sierra Leone, un autre pays frère ayant bénéficié du même geste du président Yahya Jammeh au titre de la solidarité africaine, ont accusé réception des fonds avec gratitude, le gouvernement guinéen n'en a encore rien fait", a insisté le gouvernement gambien.

Interrogé sur le sujet par l'AFP à Conakry, le ministre guinéen de la Coopération internationale, Moustapha Koutoubou Sanoh, a indiqué que son pays allait présenter des excuses à la Gambie et la remercier en bonne et due forme.

"Le gouvernement ne va pas tarder à rectifier le tir, la Guinée et la Gambie sont des pays frères et rien ne saurait remettre en cause cette fraternité", a déclaré M. Sanoh.

"C'est vrai que la Guinée devait réagir de façon officielle par voie diplomatique comme elle l'a d'ailleurs toujours fait. Donc, nous allons demander au président gambien de ne pas se fâcher parce qu'on lui doit de présenter toutes nos excuses", a ajouté le ministre guinéen.

La Guinée, la Sierra Leone et le Liberia sont les trois pays les plus affectés par l'épidémie d'Ebola et comptent l'essentiel des 6.070 décès dus au virus en moins d'un an, selon le denier bilan de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Par ailleurs, à Freetown jeudi, le chef du Centre national de lutte contre Ebola (NERC) en Sierra Leone, Palo Conteh, a fait état de résultats encourageants enregistrés dans la lutte contre la maladie, même si le pays n'a pas atteint l'objectif fixé en octobre par l'ONU de 70% des malades isolés et 70% de funérailles "sécurisées" dans un délai de 60 jours, soit au 1er décembre.

Selon M. Conté, aucun nouveau cas n'a été signalé depuis une semaine dans la moitié des 14 districts de Sierra Leone et à Freetown, environ 60% des malades étaient en isolement au 1er décembre.

"Je pense que c'est un bon résultat, même si l'objectif des 70% n'a pas été atteint, parce que quand le compte à rebours a commencé, nous étions seulement en train de mettre en place la logistique nécessaire", a-t-il estimé.

Fin novembre, l'OMS avait estimé que le taux de malades en isolement à l'échelle nationale avoisinait 20% en Sierra Leone et au Liberia, contre plus de 70% en Guinée.

Jeudi 4 Décembre 2014 - 21:02

AFP




Nouveau commentaire :
Twitter