Atlasinfo.fr: l'essentiel de l'actualité de la France et du Maghreb
Rubriques
Atlasinfo.fr Atlasinfo.fr





20 locomotives de dernière génération sur les rails marocains en 2010


Lundi 8 Mars 2010 modifié le Lundi 8 Mars 2010 - 14:49

Le groupe Alstom vient de livrer les trois dernières des 20 locomotives Prima II commandées par l’Office National des Chemins de Fer marocain (ONCF) sur la base d’un contrat de 74 millions d’euros (environ 820 millions de dirhams), signé entre les deux parties en octobre 2007.




20 locomotives de dernière génération sur les rails marocains en 2010
Conçues et fabriquées dans le centre d’expertise locomotive Alstom de Belfort (France), ces locomotives de dernière génération seront soumises, pendant les prochains mois, à une période d’endurance sur le réseau marocain, avant de pouvoir entrer en service commercial.
Les locomotives qui seront utilisées sur l’ensemble du réseau marocain pour les opérations de fret et de transport des passagers, sont issues de la gamme Prima II, nouvelle génération de locomotives développée par Alstom et bénéficiant de tous les progrès réalisés sur les séries précédentes ayant fait leurs preuves sur les réseaux français et internationaux.
Sur demande de l’opérateur marocain, ces locomotives à la pointe de la technologie ferroviaire, ont été adaptées pour répondre aux futures conditions d’exploitation. Elles ont été développées dans une version polyvalente, passager et fret, et seront utilisées sous le réseau 3kV. Dotées d’une très forte puissance de traction (5,5 MW sous 3kV), les locomotives seront utilisées pour les opérations de fret à une vitesse de 120 km/h et pour le transport des passagers, à une vitesse de 160 km/h.
Présent au Maroc depuis plus de 40 ans, Alstom contribue à faire du réseau ferré un moyen de transport d’avenir pour le fret et les passagers, et un outil de développement pour le pays, indique la même source en rappelant que 27 locomotives électriques ont été livrées à l’ONCF depuis 1992. Le Groupe a aussi contribué à l’amélioration du réseau ferré marocain en réalisant le doublement des voies de la ligne Fès-Meknes, en service depuis juin 2007, et en modernisant la signalisation de 900 km de lignes et de 60 gares dont celle de Casablanca.
Un protocole d’accord signé entre le Maroc et la France en 2007 à l’occasion de la visite du président français, Nicolas Sarkozy, confie à l’industrie française et en particulier au Groupe Alstom, la conception, la réalisation, l’exploitation et l’entretien de la liaison à très grande vitesse Tanger-Casablanca. La section Tanger-Kénitra (200km) constituera la première étape de ce projet. Cette liaison empruntée par des trains roulant à 320 km/h, devrait être opérationnelle en 2015. Ce projet prévoit notamment la livraison par Alstom de 18 rames de trains à très grande vitesse.
En mai 2008, Alstom a signé avec l’Agence pour l’Aménagement de la vallée Boregrag un contrat de 90 millions d’euros pour la fourniture de 22 rames de deux voitures de tramways Citadis au futur réseau de Rabat-Salé. Alstom assurera aussi la formation des équipes dédiées à la conduite et à la maintenance des tramways . Le contrat prévoit une option d’un montant de 45 millions d’euros supplémentaires pour la fourniture de huit rames additionnelles de deux voitures, la maintenance de la flotte pour une période de cinq ans et un stock de pièces détachées.
Présent dans plus de 60 pays et fort d’un effectif de 27 000 salariés, Alstom est aussi l’un des principaux fournisseurs de l’Office National d’Electricité (ONE) avec, en particulier, la réalisation de la centrale thermique de Jorf Lasfar (4 X 330 MW) et la construction de l’un des complexes hydrauliques les plus sophistiqués du monde à Afourar. Plus de la moitié de l’électricité consommée au Maroc est produite avec des équipements d’origine Alstom.
Lundi 8 Mars 2010 - 14:46

atlasinfo




Nouveau commentaire :
Twitter